Les successions de Mickaël Hirsh

PAR Sandrine

J’ai fini l’année en  lisant ce livre : Les successions écrit par Mickaël Hirsh. Un véritable coup de coeur pour ce roman qui retrace le parcours d’un jeune homme en quête d’une oeuvre d’art qui appartenait à son père avant la seconde guerre mondiale.

Mickaël Hirsh, nous embarque dans la vie de Pascal Klein. Une vie qui pourrait être très réussit avec sa petite amie, sa galerie… Mais, son passé le tourmente. Ses rapports complexes avec son père, un peintre aimant s’isoler dans son établi et ne laissant que peu transparaître ses sentiments, le perturbe. Avant son décès, Pascal va apprendre que son goût pour la peinture, son amour des oeuvres lui a été transmis dans son enfance. Il découvre sur une vieille photo qu’un mystérieux tableau est accroché dans la chambre de son père. Il veut retrouver à tout prix ce tableau, comprendre le charme qui a éveillé sa passion…

En parallèle, Mickaël Hirsh nous dévoile l’excentrique histoire de Ferdinand de Sastres, sa vie semble toute tracé dans un monde sans pitié de l’industrie bâtit par son père. Mais c’est sans compter sur la force de caractère qui lui a été transmis et sa passion dévorante pour l’Art. Un homme hors du commun, un ardent collectionneur d’œuvres d’art qui grâce à sa richesse va réaliser un palais où tableaux, sculptures s’empilent en laissant bizarrement sous caisses jusqu’à sa mort. Cet homme, seul et encré dans sa folie, croisera le chemin de Pascal sur la piste du tableau de Chagall.

J’ai été fasciné par les histoires écrites par Mickaël Hirsh avec son rythme et son écriture. A lire absolument !

Note de l’éditeur : “Pascal Klein est un brillant marchand d’art, bien que conscient que certaines des œuvres qu’il expose sont parfois plus proches de l’escroquerie intellectuelle que de la véritable création artistique. Mais sa réussite matérielle ne suffit plus au héros qui s’interroge à la fois sur l’origine de la vocation picturale de son père et sur sa propre frustration de ne pouvoir peindre comme lui… Or, les réponses à ses questions se trouvent sans doute dans la toile de Marc Chagall qui ornait la chambre paternelle lorsqu’il était enfant, avant de disparaître au cours de la Seconde Guerre mondiale. Pascal part donc à la recherche de ce tableau, comme à la découverte de ses propres racines, et l’enquête sur la spoliation des biens juifs devient pour lui quête existentielle.”

Synopsis : “Dans un bar, Pascal Klein attend le rendez-vous qui va faire basculer sa vie, l’aboutissement de mois de quête existentielle et d’enquête sur la spoliation des biens juifs. Parti à la recherche d’un tableau de Chagall ayant appartenu à sa famille, le héros voyagera à travers le temps et les lieux afin de trouver l’origine de la vocation de son père et d’apaiser enfin sa frustration de n’être pas lui-même devenu artiste.”