Hypothermie d’Arlnaldur Indridason

PAR Ludo

Hypothermie est un polar islandais. Le livre fait partie d’une série de bouquins retraçant les aventures de Erlendur flic d’une cinquantaine d’années brisé par un drame personnel survenu alors qu’il n’avait que 10 ans. J’avais déjà lu l’homme du lac du même auteur.

 

L’histoire se déroule toujours en Islande pays de l’auteur. Pays magnifique mais si rude avec ses hivers sans fin et son climat glacial mais également ses innombrables lacs faisant partis de ce magnifique paysage…

Ce bouquin se lit comme un bon Columbo. Le héros ne se contantant pas des indices mais s’intéressant à la psychologie des victimes et des criminels.

On vire d’ailleurs dans le pathos à maintes reprises entre la vie privée du héros, ces drames ainsi que ceux de la victime principale.

On est très loin ici des policiers remplis d’actions. Ici l’histoire prend son temps n’hésitant pas à s’étirer.

Mais ne croyez pas que le livre soit chiant à lire, grâce à l’écriture de l’auteur ainsi que l’entrecoupage des histoires, le rythme à défaut d’êtres nerveux reste captivant me permettant de le lire en seulement 2 jours.

Autant dire que je l’ai dévoré !

Synopsis du livre : Hypothermie d’Arlnaldur Indridason

Au bout de la corde bleutée, le cadavre de Maria. Un suicide ? Erlendur n’y croit pas. Il rouvre le dossier. La vie de la jeune femme est un théatre d’ombres : médiums, insomnies glacées, terreurs nocturnes, les morts vivaient à ses côtées. Quand elle était enfant, son père s’est noyé sous ses yeux. En Islande, on murmure que les secrets les mieux gardés demeurent au fond des lacs…